Whashington Post: Demande en mariage dans les mots croisés




Les auteurs des mots-croisés du Washington Post se sont permis une fantaisie ce week-end: dissimuler la demande en mariage d'un jeune homme de la banlieue de la capitale américaine à sa fiancée dans l'une de leurs grilles. 


Manifestement adepte de l'originalité, Corey Newman, 28 ans, a demandé au quotidien de cacher la phrase "Marlowe Epstein (le nom de sa fiancée), veux-tu m'épouser?" dans sa grille. 

Ainsi, la définition du "37 horizontal" était-elle: "un personnage du film +Shakespeare in Love+". Réponse: "Marlowe". 

Au "39 horizontal", la dulcinée a pu lire la définition "un des scénaristes du film +Casablanca+", dont la réponse était "Epstein". 

Enfin, l'indice donné pour le "51 horizontal" était: "des paroles à la tonalité particulière". En cruciverbiste chevronnée, Marlowe Epstein a alors résolu cette dernière énigme, inscrivant dans la grille: "veux-tu m'épouser?". 

Dès qu'elle a saisi l'astuce, son prétendant a mis un genou à terre, présenté une bague surmontée d'un diamant et reposé la question, a raconté le Washington Post dans son édition de lundi. 

"Oui, bien sûr", a répondu Marlowe Epstein. "J'étais soufflée. Je suis époustouflée qu'il ait réussi à faire ça", a-t-elle ajouté.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire